Relamping en solution à LED dans un Leclerc du Midi Pyrénées

AES est en cours d’élaboration d’un relamping en technologie LED dans un hypermarché Leclerc de  Midi Pyrénées.

L’objectif de cette collaboration est  de diminuer la consommation électrique de plus de 40%.

En plus de la réduction de consommation, l’éclairage à LED sera plus fiable et réduira les frais de  maintenance palliative.

En effet,  la durée de vie de ces  produits  dépassent  les 30 000 heures avec garanties à l’appui.

Le Biogaz, pour quels usages

Naissance de la méthanisation

Dans un contexte de lutte contre l’effet de serre, de développement des productions d’énergie renouvelable, de valorisation des déchets, la méthanisation agricole constitue une filière d’avenir. Cette technique, qui connaît un développement important dans un certain nombre de pays européens, présente potentiellement de nombreux intérêts :

  • production de biogaz, source d’énergie renouvelable ;
  • production d’électricité décentralisée pouvant générer des économies de réseau ;
  • lutte contre l’effet de serre par la valorisation de biogaz ;
  • intégration dans une logique de gestion territoriale des déchets organiques et de valorisation de matière ;
  • diversification de l’activité agricole
  • pour les agriculteurs, la bio méthanisation permet de diversifier le revenu de leur exploitation ;
  • image positive de l’entreprise vis-à-vis de l’extérieur.

 

Rappel du principe de bio méthanisation

 La bio méthanisation est un procédé simple de valorisation de matières organiques résultant de leur dégradation en l’absence d’oxygène et à l’abri de la lumière par l’action de micro-organismes. Cette technique conduit à la production d’un mélange gazeux appelé biogaz, composé entre 55% et 70% de méthane pouvant être utilisé comme combustible et d’un digestat utilisé comme amendement agricole.

 

Que peut-on méthaniser pour produire de « l’énergie propre » ?

  • Les reste alimentaires des particuliers, cantines, restaurants, hôtels…
  • Les déjections animales des élevages (lisiers, fientes, fumiers,…)
  • Les résidus agricoles des cultures végétales
  • Les déchets d’abattoirs, de nettoyage des poissons, cadavres d’animaux,…
  • Les denrées périmées des commerces (invendus actuellement mis en décharge !)…
  • Les boues des stations d’épuration, contenus des fosses, vidanges, curages
  • Les déchets verts (jardin, bords de route…)
  • Les algues, jacinthes d’eau des canaux ou marres (à réhabiliter !)…
  • Les huiles alimentaires (fritures)…
  • Les déchets des transformations agroalimentaires (drèches de brassage des bières…)
  • Les résidus de distillation de la filière canne sucre rhum…