Wind, Energy of the future

Energy is an essential element in our daily lives. Our needs are constantly increasing in spite of the inevitable reduction of reserves of raw materials (oil, natural gas, coal …) and the environmental consequences of the use of traditional energy sources are major themes of this century.

The wind turbine is a system that transforms the strenghtwind into electrical energy that is renewable. This allows a country to increase its own energy production  allowing some energy independence.

The operation of wind does not pollute, does not produce waste or greenhouse gas emissions, and it is also respectful of the environment and climate.

Nowadays, a modern wind can power about 2,000 French households with electricity.

In France, the total installed capacity in service is 7125 MW which makes it the second producer in Europe.

Eoliennes, energie du futur

L’énergie est un élément essentiel dans notre vie quotidienne. Nos besoins sont en constante augmentation malgré  la réduction inévitable des réserves en matières premières (pétrole, gaz naturel, charbons …) et les conséquences environnementales  de l’utilisation de ces sources d’énergie traditionnelles sont des thèmes majeurs de ce siècle.

L’éolienne est un système qui transforme la force  du vent en énergie électrique qui  est renouvelable. Cela  permet à un pays d’augmenter sa propre production d’énergie permettant ainsi une certaines indépendance énergétique.

L’exploitation d’éoliennes ne pollue pas, ne produit pas de  déchet ni de gaz à effet de serre, et elle est également respectueuse de l’environnement et du climat.

De nos jours, une éolienne moderne peut  alimenter environ 2.000 ménages français en électricité.

En France la puissance totale installée en service est de 7 125 MW ce qui en fait d’elle la deuxième productrice d’Europe.

 

 

Le Biogaz, pour quels usages

Naissance de la méthanisation

Dans un contexte de lutte contre l’effet de serre, de développement des productions d’énergie renouvelable, de valorisation des déchets, la méthanisation agricole constitue une filière d’avenir. Cette technique, qui connaît un développement important dans un certain nombre de pays européens, présente potentiellement de nombreux intérêts :

  • production de biogaz, source d’énergie renouvelable ;
  • production d’électricité décentralisée pouvant générer des économies de réseau ;
  • lutte contre l’effet de serre par la valorisation de biogaz ;
  • intégration dans une logique de gestion territoriale des déchets organiques et de valorisation de matière ;
  • diversification de l’activité agricole
  • pour les agriculteurs, la bio méthanisation permet de diversifier le revenu de leur exploitation ;
  • image positive de l’entreprise vis-à-vis de l’extérieur.

 

Rappel du principe de bio méthanisation

 La bio méthanisation est un procédé simple de valorisation de matières organiques résultant de leur dégradation en l’absence d’oxygène et à l’abri de la lumière par l’action de micro-organismes. Cette technique conduit à la production d’un mélange gazeux appelé biogaz, composé entre 55% et 70% de méthane pouvant être utilisé comme combustible et d’un digestat utilisé comme amendement agricole.

 

Que peut-on méthaniser pour produire de « l’énergie propre » ?

  • Les reste alimentaires des particuliers, cantines, restaurants, hôtels…
  • Les déjections animales des élevages (lisiers, fientes, fumiers,…)
  • Les résidus agricoles des cultures végétales
  • Les déchets d’abattoirs, de nettoyage des poissons, cadavres d’animaux,…
  • Les denrées périmées des commerces (invendus actuellement mis en décharge !)…
  • Les boues des stations d’épuration, contenus des fosses, vidanges, curages
  • Les déchets verts (jardin, bords de route…)
  • Les algues, jacinthes d’eau des canaux ou marres (à réhabiliter !)…
  • Les huiles alimentaires (fritures)…
  • Les déchets des transformations agroalimentaires (drèches de brassage des bières…)
  • Les résidus de distillation de la filière canne sucre rhum…